Véronique Lévy : « J’appelle un nouveau Nuremberg où seront jugés ceux qui ont légalisé l’attentat contre l’espèce humaine car contre Dieu. »

Désormais je porterai le voile du Désert, le long voile des hommes bleus, les princes des dunes infinies. Mon masque ne sera pas un masque mais un voile, un voile INVIOLABLE.
Je le porterai en signe de deuil. Mais aussi en signe de l’Hymen virginal avec le Créateur !. Qui rendra la vie aux 10 millions d’enfants exterminés dans le sein de leur mère, congelés, disséqués ou fabriqués ex utéro pour alimenter l’industrie des lobbies de la technoscience ? Qui rendra la vue, les oreilles à ces cœurs de pierre qui légiférèrent, légalisèrent ce génocide aux larmes interdites ? En facilitent désormais l’accès et les modalités ? Suppriment la liberté de conscience des soignants, le délai de réflexion des mineures et allongent le délai légal d’aspiration fœtale à 14 semaines ? Qui ouvrira les lèvres à tous ces « chiens muets » dont parle le prophète Isaïe ? Qui citera au memento des morts le nom des ces petits dont les Anges aux Cieux voient la Face de Dieu ?.

Les idolâtres veulent faire du peuple de sujets une masse informe et uniforme, corvéable à merci dès sa conception. C’est là que s’insinue l’envahisseur, c’est là, dans le lieu saint de la conception humaine. Pour servir les intérêts des lobbies de la mort et au-delà, des croquemitaines à la solde de Satan ! OUI au Voile de l’Hymen inviolé de la féminité. Il sera signe du ralliement à la vie nue et je le porterai en étendard ! Non à la muselière de la soumission d’un club fétichiste à ciel plombé ! J’aimerais déchirer de mes larmes le cœur partagé de ceux qui se disent catholiques et qui ne le sont pas, eux qui servent le monde avant Dieu. Ils se sont soumis au nouvel ordre de l’esclavage mondial de l’Homme par une minorité à la solde de la bête ! Incendions les SECOS ! Libérons les minuscules ! Empêchons l’abomination en marche, l’industrialisation de l’homme fabriqué en série et arraché à l’Image adorable de son Créateur. Je vomis avec Lui les hypocrites, la tiédeur d’un silence qui confond douceur évangélique et collaboration !!! je n’en dors plus, je mourrai de cette douleur de savoir que ces petits sont torturés, qu’ils sont réduits à être une masse congelée à -196°, une masse dont disposent les ogres et qu’ils recyclent à volonté… Petits d’homme exterminés dans le mensonge et le silence servant une propagande mondiale. Je supplie le Créateur : J’appelle un Nuremberg éternel où seront jugés ceux qui ont légalisé tous les attentats contre l’Espèce humaine car contre DIEU. Ou qu’ils se convertissent ! Arrachons nos masques ! Qui est l’envahisseur ? L’envahisseur n’est pas qui vous croyez. Le jour où vous direz non à ceux qui veulent faire du peuple de sujets libres, une masse informe et uniforme, corvéable à merci dès sa conception, vous serez des hommes. C’est là que s’insinue l’envahisseur, c’est là, dans le lieu saint de la conception humaine. Alors OUI au Voile de l’Hymen inviolé de la féminité. Non à la muselière de la soumission ! Le Voile dont je parle n’est ni le voile musulman, ni le voile chrétien mais au-delà, le voile de la Conception Où Dieu appose Son Image. Le Voile tissé de nos 46 chromosomes, le voile du Temple qu’est notre corps : Inviolable …Notre corps tout empli de Son Souffle, notre corps crée à Son Image. Car berceau de l’Esprit ! Je me recouvre du voile de la nuptialité. Et je vais au Désert, le Désert des Noces avec l’Époux. « Je te séduirai, Je t’emmènerai au désert et là, JE parlerai à ton cœur. » Les envahisseurs, je vous assure, ce sont ceux qui séquencent nos génomes pour nous contrôler, ceux qui programment les embryons à vivre ou à éliminer; ceux qui fabriquent déjà des gamètes artificielles, des « organoïdes », des « modèles embryonnaires » qu’ils démembrent ou vendent au plus offrant en pièces détachées de nerfs, d’organes, de cœur arrachés à leur petit être encore palpitant, pour satisfaire le commerce implicite du don d’organes ou des lobbies pharmaceutiques. Et que dire des chimères, cellules humaines implantées dans des ovocytes de porc ou de singes! Ce n’est pas une fiction mesdames et messieurs. C’est le programme de déshumanisation en marche qui bientôt condamnera vos libertés.

L’Espèce humaine est menacée par ces rapaces : « là où il y a le corps, là s’assemblent les vautours » avait annoncé le Seigneur (Luc 17.37). Oui, j’arrache la convention du voile bourgeois, je m’enveloppe du Voile Sacré de la femme éternelle qui seule écrasera Satan dans l’œuf de son repaire, de son faux temple, lui qui veut nous arracher à notre liberté irréductible, celle d’avoir été créés pour le Don de l’homme à la femme et de la femme à l’homme, dans l’altérité de cet amour qui est un pont vers l’Unité. On ne sépare pas l’union de l’homme et de la femme de l’amour et de la création. QUE LES MARCHANDS NE TOUCHENT AU SANCTUAIRE DU OUI où veille la Vierge éternelle, gardienne de l’immaculé du monde.

Commentaire de Bioéthique

Nous applaudissons, absolument, sans hésiter. Tout y est. Merci Mme Levy !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*