Des chimères homme-animal (liens d’expériences et d’articles )

Chers lecteurs, lorsque la science avoue ses avancées c’est pour ne pas dire TOUT ce qui se passe dans les laboratoires. Le dé-bridage des lois bioéthique en 2013 ouvre pour les scientifiques chercheurs, on le sait, toutes possibilités de clones y compris de clones humains.

L’expérience n’est pas d’hier puisque l’Angleterre avait autorisé cette horreur depuis 2007 La Grande-Bretagne autorise des « chimères » homme-animal

En 2017 ce sont des cochons avec des cellules humaines Un embryon chimère homme-cochon créé par des scientifiques

En 2018 ce sont des moutons qui sont créés avec des cellules humaines Des hybrides mouton-humain ont été développés en laboratoire 

A noter que l’article ne parle plus de chimères terme qui pourrait effrayer les citoyens au profit d’hybrides.
On ne parle pas non plus de l’embryon humain sacrifié duquel on aura extrait les cellules pluripotentes spécialisées.

En 2019 que nous avoueront-ils ? en tous cas ces événements préparent l’opinion publique à accepter le pire.

1 Commentaire

  1. Dans la Révision de La loi de 2011 "antichambre du clonage humain" déjà autorisé depuis 2004 comme le dit expressément Dr Alexandra Henrion dans son interview de la video proposée dans la partie Scientifique http://bioethiquecatholique.blogspot.fr/p/le-coin-des-scientifiques.html:
    13è minute "si je lis l'article d'interdiction du clonage humain à des fins reproductive il se poursuit par "sans préjudice des recherches tendant à la prevention et autraitement des maladies genetaiques , quand je lis cette phrase cela veut dire que je peux tout faire; clairement cela est une porte ouverte au clonage humain y compris a des fins de reproduction"

    Les discussions parlementaires avant la révision 2011 ne laissent pas de nous rendre de plus en plus vigilants et circonspects au sujet des Manipulations des embryons humains, déjà conçus, pour la recherche (et y compris celles sur des clones d'embryons puisque tout serait possible) qui pourraient impliquer des chimérisations et hybridations homme- animal

    Mais notons la seule consolation notable de cette Révision 2011 : un amendement du Sénat (posé par M Th Hermange) et voté par les deux Asssemblées d'élus , qui a permis de rajouter un Article , sans dérogation possible, qui est tres important pour notre sujet :
    " La création d’embryons transgéniques ou chimériques est interdite"
    …. au moins en France

    Reste à savoir si les articles qui pénalement dissuaderaient ceux qui sont tentés de continuer ou d'entreprendre de telles expériences ne méritent pas d'être apportés à la Loi Bioethique 2018 …

    N'en restons pas là , le sachant soyons nombreux : chacun pourra le demander dans la rubrique CNE : Cellules souches et recherche sur l'embryon
    https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/project/reproduction-developpement-embryonnaire-cellules-souches/presentation/presentation-13 ,

    Et, en tous cas, de veiller a ce que cet Article ne soit pas retiré de la loi Bioethique Française

Laisser un commentaire