Le site bioéthique du CEF

Nous avons déposé des liens direct vers les fiches CEF significatives :

  • Fiche CEF : Recherche sur l’embryon humain, renversement par la loi 2013
  • Fiche CEF Assistance médicale à la procréation ou AMP
  • Fiche CEF: Utilisation des biotechnologies sur les cellules embryonnaires et germinales humaines
  • Fiche  CEF: Thérapie génique germinale autorisée ABM: mutation de l’embryon ou des gamètes (CRISPca 9)
  •  Fiche CEF : Fin de vie et euthanasie

L’ensemble des fiches se retrouvent en cliquant ici

Ces fiches ont été travaillées par le groupe de travail « Église & bioéthique » composé des membres suivants :

  • Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes,
  • Mgr Pierre-Antoine Bozo, évêque de Limoges,
  • Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes,
  • Mgr Olivier de Germay, évêque d’Ajaccio,
  • Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême,
  • Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude
  • P. Brice de Malherbe, diocèse de Paris
  • P. Bruno Saintôt, s.j.

Commentaires du Collectif Bioéthique et Catholique

  1. Les fiches du CEF sont précises et fournies… et pourront paraitre difficiles à « digérer » : nous pensons en privilégier, en fonction de leur intérêt primordial plusieurs d’entre elles ainsi que celles apportées peu à peu ici , sous forme d’articles créés, tout en gardant la spécificité propre et une compréhension plus aisée sur chacun de ces thèmes.
  2. Ainsi chacun pourra apporter des commentaires et compléments permettant d’enrichir ou illustrer le thème sous l’angle du regard catholique, métaphysique, spirituel, du Magistère, juridique, humain.
  3. Le groupe de travail d’experts Eglise et Société est évidemment bien informé des recherches, leur légalisation, autorisation au moins potentielle, portant sur la modification du génome, le clonage humain reproductif ou à fins médicales, la banalisation des gamètes (ovule et spermatozoïde) induisant la création d’êtres humains en dehors de parents biologiques, de leur modification, de leur chosification.
  4. Ainsi sur la Fiche « Biologie psychisme », le statut de l’embryon est « effleuré »

Sur les fondamentaux

  • Nous n’avons pas trouvé de matière satisfaisante sur la question ESSENTIELLE de l’Animation de l’Embryon qui détermine la dignité intrinsèque inhérente à la nature et la personne humaine : ce point de vue catholique est important à poser pour affermir la conscience et disposer d’arguments en matière de repères anthropologiques nécessaires à une éthique saine et réaliste. En effet, la PMA est autorisée à rentrer dans l’Instant et le Lieu de la Création de l’âme humaine par Dieu.
  • Il n’y a pas d’évocation du clonage humain : pourtant les clones d’embryons « disponibles » peuvent être créés depuis 2013 ne sont ils pas aussi des êtres humains ? La Loi Bioéthique ne donne-t-elle pas accès à des expérimentations ? (Cf videos et de nombreux articles ici qui le prouvent et lèvent l’Omerta à ce sujet)
  • En dehors du clonage humain, la création d’enfants « PMA Sans Père ET Sans Mère » pourra être aussi évoquée ici pour partager et ouvrir le débat (exemple par fécondation de gamètes cultivées à partir d’embryons disponibles ou d’avortons, courantes aux USA avec le Planning Familial, qui n’est pas interdit en France et y possède 36 cliniques privées)

Bioéthique Et Catholique se donne aussi pour mission d’aborder des thèmes nouveaux tels que :

– Des développements de l’ectogenèse (utérus artificiel donc gestation ex utero potentielle ) autorisée dans la loi de 2011 : la question pourrait être abordée ici dans les commentaires de la Fiche CEF Gestation pour autrui et de la Fiche CEF [papl] Utilisation des biotechnologies sur les cellules embryonnaires et germinales humaines

– De la possibilité de créer des êtres humains par clonage ou fécondation en dehors des gamètes de parents ou donneurs anonymes ; l’utilisation des biotechnologies sur les cellules embryonnaires et germinales humaines où la question est effleurée (par création de gamètes par des cellules germinales se comprend qu’elles seront potentiellement utilisables pour des fécondations)

Le Comité Bioéthique et Catholiques se fixe pour mission  pour que ces questions soient abordées aussi avec les données utiles pour éclairer et pouvoir approfondir ces enjeux majeurs pour le devenir de l’homme et de son humanité à tous les stades de son existence.

1 Commentaire

  1. Bonjour à tous,

    Il est maintenant nécessaire et urgent d’informer les Catholiques de France, les Evêques de la CEF, nos Pasteurs, les Associations Pro-Vie, le monde Médical, le monde Scientifique, les Politiques, les Elus, etc. …

    Il est aussi nécessaire de dénoncer les « omertas » et le drame mortifère de ce génocide silencieux qui se joue chaque jour sous nos yeux, en France et à travers le monde …

    France ! Educatrice des peuples pour le Meilleur et pour le Pire …

    Seigneur ! retire-nous de la boue et de tout ce sang afin que nous n’y restions pas englués …

    Il faut que rien de ce qui est aujourd’hui gardé caché ne puisse rester caché plus longtemps, afin que la VERITE soit proclamée dans les chaumières et les palais, et criée sur les toits pour sauver ces centaines de Milliers d’enfants de France, pour sauver des dizaines de Milliers de nos vieillards, nos chers handicapés du corps et de l’esprit, et enfin, nos jeunes dépressifs à tendance suicidaire …

    Il est aussi nécessaire et urgent de faire connaître nos propositions au Monde …

    UdP avec Saint Joseph

    Hercule
    http://revelation-apoc-key.forumactif.com

    P.S. Unissons-nous aussi au Rosaire aux frontières de la France, de ce samedi 28 avril 2018 :

    Après le million de Polonais le 7 octobre 2017, la Colombie, l’Irlande, l’Italie, la Croatie… c’est au tour de la France, fille aînée de l’Eglise, de recourir à la puissante intercession de sa mère du Ciel par la prière du chapelet.

    http://www.rosaire-aux-frontieres.com

    Communiqué de lancement :

    Et Dieu donnera la Victoire !
    « Il y a grande pitié au royaume de France ». Comment ne pas entendre résonner ces paroles de l’archange Saint Michel à Sainte Jeanne d’Arc, dans la triste période où se trouve plongé notre pays.
    En effet, où trouver du réconfort dans un pays où chaque année, 200 000 enfants sont tués dans le ventre de leur mère, où les cerveaux de nos enfants sont broyés par une éducation nationale qui ne souhaite que les transformer en individus déracinés, coupés de tout déterminisme, où l’avenir pour nos jeunes est au chômage longue durée ou à un emploi avilissant et sous-payé, agrémenté d’une vie sentimentale et familiale chaotique, le tout dans un environnement étranger, hostile et immoral, et où l’avenir pour nos anciens se résume à une capsule qui les enverra doucement « ad patres ».
    Parce que nous refusons cette fatalité, mais aussi parce que nous sommes conscients de l’état des forces vives de notre nation, nous nous tournons résolument vers le Ciel. A Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France depuis la donation de Sainte Jeanne d’Arc, à Notre Dame, Reine de France depuis la consécration de Louis XIII, à l’archange Saint Michel, protecteur spécifique de la France, à Saint Rémi, Sainte Clotilde, Sainte Geneviève, Saint Louis, roi de France, Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Thérèse de Lisieux, et à tous les saints que compte la nation française, nous voulons implorer leur intercession et leur aide.
    Durant toute son histoire, la France fut bénie et prospère lorsqu’elle se montra digne des promesses de son baptême, et châtiée durement lorsqu’elle s’en écarta. L’apostasie de notre époque est telle qu’elle tend à faire disparaître notre nation plurimillénaire dans le marasme mondialiste et laïciste.
    Comment en sommes-nous arrivés là ? En refusant de vivre intégralement en catholiques. Nous avons pensé pouvoir faire des arrangements, des accommodements ou des concessions. Nous ne sommes allés que de défaites en défaites. Nos ennemis, quant à eux, l’ont d’ailleurs parfaitement compris, à l’image de Jean Jaurès qui déclara à l’Assemblée nationale en 1905 : « Nos adversaires nous ont-ils répondu ? Ont-ils opposé doctrine à doctrine, idéal à idéal ? Ont-ils eu le courage de dresser contre la pensée de la Révolution l’entière pensée catholique qui revendique pour Dieu, pour le Dieu de la révélation chrétienne, le droit non seulement d’inspirer et de guider la société spirituelle, mais de façonner la société civile ? Non, ils se sont dérobés ; ils ont chicané sur des détails d’organisation. Ils n’ont pas affirmé nettement le principe même qui est comme l’âme de l’Eglise. ». Cessons donc de chicaner sur des détails, et affirmons courageusement l’intégralité de la pensée catholique. Retrouvons-nous pour faire profession publique de notre foi et demander l’aide du ciel dans nos difficultés.
    Après le million de Polonais le 7 octobre 2017, la Colombie, l’Irlande, l’Italie, la Croatie… c’est au tour de la France, fille aînée de l’Eglise, de recourir à la puissante intercession de sa mère du Ciel par la prière du chapelet.
    Chacun sera jugé selon ses œuvres. Il n’est plus temps de se dérober.
    En tant que catholiques, nous refusons que celle qui fut la fille aînée de l’Eglise se retrouve physiquement submergée par des hordes hostiles et conquérantes. Nous refusons de mettre 700 ans, comme les Espagnols, pour retrouver nos terres et nos églises. Nous refusons de laisser les mains libres à ceux qui aujourd’hui comme hier ouvrent les portes de nos villes et détruisent nos frontières. Il va falloir désormais compter avec nous, il y a des catholiques qui ne se rendent pas.
    Ô Marie, ô mère chérie, garde au cœur des Français la foi des anciens jours ! Entends du haut du ciel, ce cri de la patrie : catholiques et français toujours !
    Rendez-vous le 28/04/2018 pour le réveil de la France catholique !
    Inscrivez-vous !
    http://www.rosaire-aux-frontieres.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*