Rapport d’Information sur la révision de la loi bioéthique

Dans la liste des mesures préconisées par la commission parlementaire, évidemment dédiée à la cause abominatoire, il y a la levée de l’anonymat des dons de gamètes paternelles.

Ceci induira la chute inexorable des dons, et obligera, comme c’est le cas dans les pays qui ont légalisé la levée de l’anonymat, les laboratoire PMA à acheter des spermes à des laboratoires étrangers (en particulier au Danemark).

Associé à la proposition 18 portant sur les cellules germinales de l’embryon et la loi du 26 janvier 2016 qui légalise la recherche permettant de fabriquer, artificiellement, des gamètes paternelles et maternelles à partir de ces cellules germinales provenant d’embryons PMA. 

Bref c’est la course à la PMA sans père ni mère et de ce fait à la fabrication par fécondation de ces gamètes, d’enfants sans traçabilité génétique. 

L’anonymat des donneurs de gamètes devient elle-même une mascarade et la Dignité de la Procréation complètement foulée par le Roi de la France : une inversion du psaume 91  » tu marcheras sur le serpent et le scorpion, tu fouleras aux pieds le Lion et le dragon. » Mais la Parole de Dieu n’est pas annulée pour autant, elle est sans appel et sûre.

C’est une profanation inacceptable de la Procréation car nous savons bien que c’est le premier moment qui scelle notre identité unique et personnelle au delà de ce que sont nos parents sans pour autant annihiler ceux ci, au contraire car créé dans l’Amour, nous sommes et nous grandissons dans l’Amour. 

Ce pour chaque homme créé, dans sa Dignité et sa Liberté inscrite dès son Commencement et son Principe lequel est premièrement divin. C’est Dieu qui crée directement sans voile, ni autre intermédiaire que Lui, par Son Acte Paternel (et les trois Personnes Divines révèlent  leur Paternité Divine humaine et spirituelle propre), l’âme spirituelle d’un être humain au moment de l’apparition du génome, quelques heures après la fécondation.

Approfondir la vérité de ce que nous croyons et recevons de Dieu n’est pas inutile en cette affaire, cela est plutôt essentiel.

Nous invitons les lecteurs de faire connaitre  autour d’eux et aux mouvements catholiques (par exemple les AFC)  tous  les éléments, travaillés depuis 20 ans et recensés https://bioethiquecatholique.fr , pour que soit diffusée aussi la pensée juste et catholique sur :

  • la procréation 
  • la nature humaine
  • la vérité sur la théologie et la caractère sacré de la nature humaine, de sa conception 
  • les fondements scripturaires, patristiques et doctrinaux
  • sa cohérence avec  les découvertes scientifiques et la philosophie réaliste et métaphysique… 

Toutes notions qui manquent cruellement dans les articles, les interventions et les réflexions sur cette question éminemment eschatologique… comme si les mouvements qui se réfèrent à la Foi n’osaient plus la dire ni la traduire avec courage et constance.

Pour compléter votre lecture :

http://www.afc-france.org/societe/questions-de-societe/bioethique/3318-communique-de-presse-pma-un-rapport-de-plus-toujours-plus-transgressif

http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/rap-info/i1572/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire