Alerte 300 scientifiques croyants et athées loi 2013 clonage humain

En 2012 « J’ai lancé un mouvement de conscience scientifique pour sonner l’alerte scientifique avec 300 collègues croyants et athées: le projet de loi bioéthique ouvre la voie au clonage légal « 

en 2013 La proposition de loi levant l’interdiction d’une recherche scientifique sur l’embryon a été débattue la nuit dernière à l’Assemblée Nationale. Mais le temps a manqué pour ce qui pourrait s’apparenter à un débat de civilisation : celui du respect de notre espèce et de sa protection. (Dr Alexandra Henrion Caude)  

 

Les femmes et les enfants d’abord ! … et les embryons?

Et pourquoi les femmes ? Parce qu’en elles, potentiellement, la vie est. 
Pourquoi les enfants ? Pourquoi si ce n’est par souci de protéger les plus faibles de nos sociétés ? La faiblesse du genre humain est illustrée au travers de l’enfant. 
Leur protection ne garantit donc que le sens même de nos existences et de notre propre vulnérabilité. Alors oui, les femmes et les enfants d’abord!

Quant aux embryons, au nom de cette double protection, celle d’un potentiel de vie et  d’une extrême vulnérabilité,  notre société devrait les protéger. 

Quel sens donner à nos propres combats, à notre propre existence s’il nous manque l’exigence de protéger la faiblesse extrême de notre propre genre, d’un état que nous avons nous-mêmes traversé? 

L’honneur, la dignité, la mémoire mais surtout le refus. 
Le Cri de ne pas commettre l’irréparable. 

 
Fière de ma formation de Scientifique et de mon métier de Chercheur, je veux croire que l’appel à nos consciences soit intimement lié à cette activité. « Science-en-conscience.fr » a réuni plusieurs centaines de signataires du monde scientifique et médical français pour qui l’éthique de nos recherches ne va pas à l’encontre du progrès. Telle Nicole Le Douarin, le scientifique doit savoir poser les bases de l’embryogenèse humaine en observant des embryons de poulet. Tel Shinya Yamanaka, le scientifique doit trouver comment dépasser l’interdit éthique et découvrir des possibilités insoupçonnées de produire des cellules pluripotentes chez l’adulte ! Et ainsi recevoir le prix Nobel 2012. Loin d’être un frein aux dérives éthiques, l’interdiction s’est, dans ce cas, muée en une véritable incitation à une créativité hors du commun, laissant la porte grande ouverte aux progrès scientifiques ainsi qu’à des essais cliniques en cours.
 La proposition de loi levant l’interdiction d’une recherche scientifique sur l’embryon humain ne répond donc pas à un impératif scientifique, mais à une logique financière, permettant en particulier « d’utiliser » l’embryon humain comme outil de crible à médicaments …. La proposition de loi levant l’interdiction d’une recherche scientifique sur l’embryon humain ne répond donc pas à un impératif scientifique, mais à une logique financière, permettant en particulier « d’utiliser » l’embryon humain comme outil de crible à médicaments. Cette levée d’interdiction sans autre garantie qu’une «finalité médicale» ouvre de facto sur les activités de clonage à partir d’embryons. 
Et pourtant, l’embryon humain fait partie de l’espèce humaine, au sein de laquelle il correspond à une étape définie du développement de l’homme. Une étape remarquablement vulnérable. Alors, le principe de précaution : les femmes, les enfants mais aussi les embryons aurait-il lieu de s’appliquer? 
Députés et sénateurs, croyez-vous réellement que cette question ne relève que d’une ligne politique de parti ? Historiens et philosophes, où êtes-vous dans ce débat éthique que l’on tente d’étouffer? Défenseurs des animaux refusant toute vivisection et usage de cobayes, n’avez-vous donc pas d’avis quand il s’agit de l’homme ? 
Dr Alexandra Henrion Caude – Chercheur à l’Inserm – Prix de l’Eisenhower Fellowship 2013 (actuellement aux Etats-Unis) –Fondateur, avec le Pr Alain Privat, du site internet www.science-en-conscience.fr
 
 En 2015 , deux ans plus tard  , Dr Alexandra Henrion Caude  dira à un Colloque à Monaco

 

L’homme, La Société, La Paix – Interview (7 mn)
7è mn :  « Malgré l’appel lancé en 2012 et la présence active de scientifiques catholiques, ce langage n’a pas et n’est pas relayé par les médias ni les leaders de mouvements qui manifesteront leur opposition sur le  seul Mariage pour tous … Mêmes les promesses  scientifiques sur le clonage humain relèvent d’une énorme OMERTA  alors que depuis  toujours les découvertes  par ailleurs  font couler beaucoup d’encre  et l’objet  de tapage médiatique . 
Pour le clonage humain aujourd’hui c’est  cruellement le désert assourdissant du Silence quand des travaux se font et même communiquent des résultats patents . Et quant on veut faire entendre la vérité à ce sujet justement, la meilleure façon de se comporter politiquement et dans tous les communiqués, slogans et déclarations promues par tous médias y compris internet A ceux qui s’y opposent, c’est de lui opposer un terrible SILENCE ASSOURDISSANT  » 
1è mn:  je viens pour donner des clefs de compréhension de ce qu’est la vie:  actuellement on comprend beaucoup mieux la vie et la matière par nos travaux passionnants mais il nous manque des pans entiers  le Feu de ce que nous appelons l’âme… alors est ce qu’on peut faire tout et n’importe quoi avec la création d’êtres humains ?

3-4è mn : en 2011 j’ai lancé  avec 300 collègues scientifique une alerte .. aujourd’hui c’est un SOS pour que   la parthénogenèse et la technique du clonage humain techniquement faisable et finalement autorisé par la Loi ne se mette en ouvre d’une façon ou d’un autre : on est en train de faire des expériences .. 
 
6-7 è mn :  comprenez que derrière se pose inéluctablement le problème de l’âme , de ce Temple  qu’est l’Embryon  qui est ce lieu de Rencontre de l’homme avec Dieu de la loi naturelle avec la Loi Eternelle, de la Paternité Incréée avec celle du créé 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire