Mgr Aupetit, fondation Lejeune et l’animation immédiate

Oui l’Eglise affirme que l’Embryon reçoit une âme spirituelle créée directement par Dieu au moment de son individuation génétique, à l’apparition du genome, premier noyau embryonnaire : il est organisé et vivifié par elle dès lors. Mgr Aupetit soutient là comme Mgr d’Ornelas 8 jours avant à Martigues en disant que l’âme etait « donnée à la méiose »  ce qui correspond à soutenir aussi la pensée du pape Jean Paul II.
Une telle déclaration  est de grande importance et change l’angle de vue  sur la Bioethique et le sort de la création humaine et de l’Embryon dans Son principe et qui est determinant dans ce qu’il est  et ce qu’il sera.

Commentaire  Bioéthique & Catholiques

Communiqué de la fondation Lejeune, un scoop dans le débat bioethique, dejà signalé hier dans un article qui le commente : l’embryon humain est au coeur du combat bioéthique : les slogans des mouvements pro famille sur le sociétal et les droits de l’enfant qui seront sans père sont des déviations de l’essentiel : l’Embryon dit Jean-Marie Leméné.

En croisant avec la réponse de Mgr Aupetit à St Léon, et de Mgr d’Ornelas à Martigues en mai dernier sur l’animation immédiate (quand est-ce que l’âme spirituelle habite et organise et vivifie l’embryon ? ) Bioéthique & Catholiques comprend dans la foulée : « le caractère sacré et inviolable de ce qui constitue le principe et le fondement de l’embryon : son âme spirituelle directement créée par Dieu au moment de son individuation génétique (1er noyau) »

Voilà l’essentiel qui est violé par la loi bioethique

Laisser la bioéthique pénétrer dans cet Instant, car Divin, n’est pas seulement de l’ordre de la procréation (rôle des parents) c’est aussi profaner la nature humaine dans son Principe créateur Sacré.

La victime sera certainement l’Embryon : car la loi autorise déjà de créer des embryons avec des gamètes artificielles ou par clonage ( lois du 26 janvier 2016 et lois du 6 aout 2004 et clone d’embryons du 6 aout 2013 : jamais denoncées pour telles ) et de les modifier ( CrispR-ca9 ) donc en commettant ce que pudiquement la loi condamne dans son préambule comme un crime contre l’humanité.

Ajoutons : contre DIEU , contre la LOI NATURELLE , et contre la NATURE HUMAINE elle -même.

Après la réponse de Mgr Aupetit essentielle sur l’animation immédiate à la paroisse st Léon y a-t-il un scoop à attendre de la commission épiscopale bioethique à ce propos ? Prions dans ce sens !

A lire, les tribunes de JM Leméné :

https://t.co/5ovosQV08i

https://t.co/6313XJ12VT

https://t.co/D5GKKhmXlC

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*