Déclaration des évêques « Dignité de la Procréation » Sept 2018 1/2

Une déclaration signée par tous les évêques intitulée : « La dignité de la procréation » est publiée ce jeudi 20 septembre 2018. Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et responsable du Groupe de travail « Eglise et Bioéthique » évoque la genèse de ce texte et le cœur du message que l’Eglise catholique veut faire entendre par la voix des évêques.

A lire la synthèse de ce texte :

https://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2018/09/180920-Synthese-declaration-la-dignite-de-la-procreation.pdf

En lecture de ce texte de 122 pages, difficile à obtenir sur le web, il semble devoir confirmer qu’il n’y a rien sur … la dignité sacrée de l’embryon, ni sur l’animation immédiate : l’embryon a une âme humaine dès sa conception et est de ce fait une personne pleinement humaine, créée et voulue par Dieu Lui-même.

Il n’est pas plus dénoncé les libéralisations légales sur le clonage humain ( dont la procréation en lien avec l’Assistance Médicale à la Procréation est rendue clairement possible pour ce qui concerne le clonage humain d’embryons fécondés in vitro et disponibles depuis la loi du 6 aout 2013), qui est  pourtant considéré comme un crime contre l’espèce  humaine, voire,  comme à Nuremberg, contre l’Humanité.

Il n’est pas mis à jour non plus la légalisation de la création artificielle d’embryons suite aux lois de août 2013  ( ce que  révélait le Pr J Testart lors de son intervention à la commission parlementaire bioéthique ) et  celle du 26 janvier 2016 ( article et notre demande n°8) par la création d’êtres humains à partir de production  de gamètes masculines ( spermatogenèse)  et féminines (ovogenèse) à partir de cellules germinales obtenues par la  recherche destructive d’embryons humains issus de FIVE.

Cette déclaration aurait pu être l’occasion providentielle pour l’Eglise Catholique de proclamer la vérité sur la Procréation et sa véritable Dignité qu’elle tient de son caractère éminemment sacré et divin :  une loi qui autorise de profaner  ce Sanctuaire  de la Procréation  réservé à Dieu seul (Déclaration du President Jacques Chirac  au salon Bio-vision de Lyon en février 2001) ne peut pas être que l’objet d’observations  sur ses conséquences sociales, éthiques, de  fraternité et de  droits.

Elle est une Offense faite directement et délibérément à Dieu qui opère la Création directement (sans voile) comme le décrète l’Encyclique Humani Generis (du pape Pie XII)  à l’instar de le Déclaration du Pape Jean Paul II du 28 février 1998 : « Dieu crée une âme spirituelle  qui imprègne et vivifie le génome dès son apparition », confirmée par Mgr D’Ornellas à Marseille  et Mgr Michel Au Petit en mai  et juin  2018  lors de débats bioéthique à Marseille et à Parie ( église st Léon )

Bioéthique  et Catholique  rappelle que, au vu de ces vérités lumineuses sur la véritable Dignité sacrée de la Procréation, la loi bioéthique  rend responsable la société entière et ceux qui collaborent à  sa Profanation, et qu ‘il ne peut y avoir de complicité ni de silence tolérable à ce propos.

L’Eglise catholique de France a ici une occasion de manifester son  caractère prophétique  et d’accomplir son devoir de vérité pour tous les hommes et tous les baptisés ….. plus de 24 ans après le début de la Loi Bioéthique  initiée en 1994  ….  et dont elle énumère  et dénonce dans son texte  d’aujourd’hui les fruits  collatéraux.

Aux  femmes en pleurs rencontrant Jésus sur le Calvaire, Jésus  leur dit pleurez sur vous même et sur vos enfants : Bioethique et Catholique veut éviter à l’Eglise et aux hommes de bonne volonté de notre pays ce reproche.

2 Commentaires

  1. J’entendais radio notre dame ce matin la revue de la semaine par les journalistes catholiques : ils y disent que cette déclaration ressemble à celle de gens qui ont perdu la partie et qui sont restés sur le quai

    je trouve la critique exagérée : il y a des éclairages qui laissent « apparaitre  » que la Procréation a une « dignité  » lié à son caractère transcendant ( le mot est employé deux fois ou trois fois ): voila c qu’il faut relever et approfondir Messieurs les journalistes qui n’avez cessé d’ occulter la verité des lois bioéthiques …

    Personnellement, à avoir écouté beaucoup le père Saintot qui a largement travaillé et contribué à l’élaboration de cette Déclaration des évêques, je pense que celle-ci s’enlise , comme les troupes de Napoleon dans la Beresina , dans les marécages où les ont menés les protagonistes de la Loi Bioethique (et leurs alliés … dans l’Eglise , les mouvements de defense de la vie, de la famille , de l’embryon et des droits humains )

    L’entreprise est depuis 24 ans tres « Maline » : elle a été menée ne l’oublions pas par Jean Francois Mattei , affiché très catholique, des equipes Notre Dame , amis de futurs eveques … et qui a été révélé être un Franc-maçon du 33 è degré …

    Il est paradoxal que ce sont des athées et des hommes « insoumis » qui parlent du clonage , de l’eugenisme actif, des droits humains bafoués : Pr J Testart , l’épouse de Lionel Jospin etc …

    J’invite aussi à lire aussi les échanges sur le forum monastère invisible qui nous laisse la parole et donne l’occasion de rappeler les essentiels prophétiques sur le sujet que nous évoquons ici , que l’Eglise a le devoir de proclamer à la face de la terre :
    http://www.monastere.biz/t1526p150-bioethique-catholique-un-blog-cree-pour-les-catholiques-repondant-a-l-appel#5880

    Nous continuerons d’être la bouche de l’Eglise pour ce qui concerne ce que l’Esprit aura bien voulu nous inspirer et nous permettre de recevoir …

    « les impies continueront à agir avec impiété. Aucun des méchants ne comprendra ces choses mais les sages les comprendront. »
    (Extrait du livre bleu MSM, Message N° 485 du 31 décembre 1992, « La fin des temps » , ‘Imprimatur et le Nihil obstat)

  2. Respectons la Diginité de la Procréation
    Declaration des évêques de France, 20 septembre 2018

    Elle se divise en 4 chapitres
    & 1 à 23 : La dignité de la procréation
    & 24 à 31 : L’ethique des pratiques actuelles de l’AMP ( PMA)
    & 32 à 50: L’ethique de l’AMP pour toutes les femmes
    & 51 à 60 : La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité

    on voit bien
    => pour & 1 à 23 : La dignité de la procréation
    il convient de le relever positivement d’emblée, le caractère transcendant de la dignité humaine …. est annoncé ( le mot transcendant est donné 3 fois inclus les notes ) quand bien m^me cela ne constitue pas le coeur de la Déclaration , peu s’en faut . Il convient de le relayer aux declarations de Mgr d’Ornellas à Marseille, de Mgr Michel AuPetit à St Leon d’heureuse memoire , et a la Déclaration du pape Jean Paul II le 28 fevrier 1998 à Rome comme à l’Encyclique de pie XII Humani Generis

    => pour & 24 à 31 : L’ethique des pratiques actuelles de l’AMP ( PMA)
    il est possible, et cela n’est pas, hélas, suggéré positivement, d’éviter la production d’embryons surnuméraires – la Déclaration le suggère néanmoins par la preference affichée de l’IAD (plutot que la methode invasive de la FIV) – comme cela est pratiqué en Allemagne et de façon tres proche en Italie , ce qui a été suggéré dans les propositions bioethique et catholiques pour la loi bioethique en débat
    il est nécessaire que soient signalées les lois qui autorisent finalement la pratique effective du clonage humain , de la fabrication de gamètes à partir d’embryons humains ( et d ‘avortons ou fausses couches ) en vue de leur fecondation lois du 6 aout 2013 et du 26 janvier 2016. qui sont autant d’intrusions gravissime et abominables au vu de la Dignité et du caractère sacré de la Procréation ( fecondation – conception ): cela est une grave ommission dans cette Déclaration
    Il sera aussi utile de signaler les techniques de modification du genome entrepris en recherche et en developpement ( Crispr ca 9 ) et qu’elles portent atteinte à l’épigenèse de l’embryon humain et de ce qu’il sera

    => pour & 32 à 50: L’ethique de l’AMP pour toutes les femmes
    il n’ y rien à dire: tout cela ressort des inombrables alertes de Vita , LMPT , universités de la vie , colloques que personne de sensé ne peut desapprouver ni nier

    pour & 51 à 60 : La profondeur d’un regard sur la personne en société : dignité et fraternité

    la fraternité n’existe que par le fait d’une Paternité qui est commune et universelle . C’est un Dieu Père que la Révélation proclame et annonce .
    C’est aussi cette Paternité qui doit être consacrée et respectée par les Etats et les gouvernements dans leurs lois et leurs orientations. La fraternité humaine sera sinon l’objet de toutes les injustices et de toutes les iniquités que la monde connait fort bien , car dès lors cette fraternité sera ballottée aux vents des interêts et des idéologies. de chacun , des communautés et des sociéts qui composent cette humanité

1 Rétrolien / Ping

  1. Déclaration des évêques « Dignité de la Procréation » 2/2 – Bioethique et Catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*